Qui suis-je?

  • MASSAGES SUR MESURE
    MASSAGES SUR MESURE
  • massages-bio-sandrine-tupin
  • ATELIERS COSMETIQUES
    ATELIERS COSMETIQUES

 

Bonjour à toutes et à tous,

Dans le tumulte de la vie qui nous happe en permanence vers l’extérieur, qui sollicite constamment notre mental plutôt que nos sens, l’être humain doit pouvoir refaire l’expérience du goût, de la vue, de l’ouïe, de l’odorat, du toucher, doit pouvoir expérimenter à nouveau l’intériorité de son cœur, de son âme, arrêter le temps et plonger en lui-même, dans son ressenti intérieur.
J’aime entretenir une relation sensuelle avec le monde, la nature (toucher, goûter, sentir une rose, caresser une feuille de menthe, la mousse des bois…). Je pense, à la manière de Viktor Frankl, que chacun doit trouver un sens à sa vie pour avancer. Dans une période de crise dans mon couple où je me sentais lentement couler sans savoir comment réagir, perdant ma joie de vivre et ma confiance en moi, c’est le massage qui a fait sens pour moi, il y a plus de 10 ans maintenant. Masser, toucher, sentir la peau, cette matière chaude et vivante, ce tissu intelligent, ce gigantesque organe aux multiples récepteurs sensoriels, à la fois superficiel et profond, qui garde les mémoires, bonnes ou mauvaises, qu’on pourrait croire oubliées. Je me suis rappelée le plaisir que me procurait le massage enfant lorsque je massais me parents ou me faisais masser les trapèzes par ma mère ou ma sœur.
Se reconnecter à soi n’est pas un but à atteindre, c’est un chemin, une prise de conscience régulière, un arrêt sur image dans le brouhaha des évènements extérieurs, un geste de tendresse pour soi, un geste d’hygiène pour son corps, son âme et son cœur, pour prendre du recul, se donner plus de clairvoyance dans les moments houleux, assimiler ou nettoyer ses émotions, arrêter le flux de ses pensées et se concentrer uniquement sur son ressenti, se sentir revigoré, régénéré de l’intérieur.
Comme j’aime à le dire, le massage est pour moi une forme de méditation profonde.
Bertrand Piccard, le créateur de Solar Impulse, psychiatre et aventurier, dans son livre “changer d’altitude” a écrit une chose très belle: “je ressens donc je suis…Comme si un corps plus présent était un réceptacle plus grand pour l’âme”.
Je souhaite être une passeuse de joie de vivre, de légèreté sur le chemin d’autres personnes à qui ces mots parleront peut-être.
Sandrine